Archives pour la catégorie Téléphonie

Google lance enfin l’appli Android Device Manager pour localiser son mobile perdu

Annoncée en août dernier, la solution associe une application et un site Web. Elle permet aux utilisateurs Android de localiser leur téléphone en cas de perte et d’effacer les données qu’il contient s’il s’agit d’un vol.

Android se met enfin à niveau de la concurrence en ce qui concerne les solutions officielles de localisation/protection des terminaux à distance. Alors qu’iOS (Localiser mon iPhone), BB10 ou Windows Phone le proposent depuis longtemps, Google n’a présenté son outil qu’en août dernier. Quatre mois plus tard, elle est disponible à travers une application.

Android Device Manager se compose d’un service en ligne associé à un compte Google (obligatoire) et d’une application à installer (Android 2.3 et suivants).

Si le smartphone ou la tablette perdus se trouvent à proximité, on pourra les faire sonner avec le volume poussé au maximum. S’ils ont été perdus ou oubliés dans un lieu public, Android Device Manager localisera l’appareil sur une carte géographique.

Et s’il s’avère impossible de le récupérer ou s’il s’agit d’un vol, son propriétaire pourra alors effacer les données à distance.

Utile pour le grand public, cette solution pourrait également renforcer la présence d’Android dans les entreprises, notamment à travers une approche BYOD. Les directions informatiques se sont toujours méfiés de l’OS de Google notamment à cause de l’absence de ce type d’outil officiel.

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/google-lance-enfin-l-appli-android-device-manager-pour-localiser-son-mobile-perdu-39796289.htm

Bouygues Télécom ajoute la 4G à ses forfaits sans surcoût

Pour rebondir sur l’offre de Free Mobile, Bouygues Télécom annonce qu’il ajoute sans surcoût la 4G à tous ses forfaits mobiles, hors B&You. 

« Les clients ayant souscrit à ces offres bénéficieront automatiquement de la 4G, sans aucun surcoût et sans aucun réengagement ». Bouygues Télécom lance donc sa riposte et tous les clients qui disposent déjà d’un forfait mobile non bloqué en profitent donc.

« Dès aujourd’hui, Bouygues Telecom démocratise la 4G en rendant encore plus accessible le plus grand réseau 4G de France (63% de couverture) et encourage ainsi le développement des usages », poursuit-il dans son communiqué. Rappelons que le troisième opérateur propose actuellement la meilleure couverture en France, face à tous ses concurrents.

Bouygues Télécom est le premier des trois opérateurs à réagir après l’annonce de Free la semaine dernière, qui offrait lui aussi la 4G sans surcoût à ses abonnés. Différence majeure : le réseau. Celui de Free Mobile dispose de 700 antennes actives en France et ne couvre, en termes de territoire, qu’une petite partie de l’hexagone (même si le chiffre exact est inconnu).

B&You et TVA

Mais ce n’est pas terminé : « Bouygues Telecom ne répercutera pas la hausse de la TVA prévue au 1er janvier sur les prix de ses offres, ni sur ceux des offres de B&YOU », continue l’opérateur. Voici qui a le mérite d’être clair !

Et pour terminer en beauté, Bouygues Télécom proposera également la 4G sur ses forfaits B&You « prochainement », sans préciser de date.

Source : http://www.linformaticien.com/actualites/id/31297/bouygues-telecom-ajoute-la-4g-a-ses-forfaits-sans-surcout.aspx

4G de Free : le gouvernement juge l’offre « douteuse » et le pari « risqué »

Le message n’est visiblement pas passé. Ce mardi, les ministres Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg mettaient déjà en garde les consommateurs suite à l’annonce de Free Mobile concernant le (vrai-faux) lancement de sa 4G en France.

Sans nommer l’opérateur, les deux membres du gouvernement « invitent les consommateurs à consulter les cartes de couverture des opérateurs avant de faire leur choix ».

« Il faut faire attention à ne pas abîmer la 4G avec des offres qui seraient déceptives », déclarait par ailleurs à l’AFP Fleur Pellerin. « Moi, je ne crois pas au Père Noël : une offre c’est non seulement un prix mais c’est aussi une couverture et un débit », a-t-elle ajouté.

Ce mercredi, les deux ministres en remettent une couche et attaquent directement et vertement Free, peut-être sous la pression de la concurrence, notamment Orange, ulcéré par ces annonces et dont l’actionnaire est l’Etat.

Plus de langage diplomatique cette fois. « Le ministre du Redressement productif et la ministre déléguée en charge des télécommunications appellent à veiller à la qualité du service qui sera effectivement fourni sur l’ensemble du territoire ».

Lobbying d’Orange ?

Et d’enfoncer le clou : « Une stratégie low-cost conduit nécessairement à un sous investissement dans les infrastructures, à une dégradation du service rendu et à des destructions d’emplois. Alors que son réseau reste en construction, l’annonce de l’opérateur Free apparaît comme un pari audacieux et risqué. L’offre de 4G dans son ensemble risque d’apparaître douteuse aux yeux des consommateurs, si la qualité de service n’était pas au rendez-vous, ou si la couverture s’avérait insuffisante sur de larges parts du territoire français ».

Une offre « douteuse », le qualificatif est sévère mais résume assez bien l’opacité qui entoure l’annonce de Free : 700 antennes allumées, 1000 villes couvertes et un pourcentage de population couverte inconnue.

Alors que le risque d’une nouvelle guerre des prix se profile, notamment à travers les marques low-cost des trois grands, le gouvernement s’inquiète de « la capacité des opérateurs à maintenir des niveaux d’investissements importants dans les infrastructures de télécommunication ».

De quoi asséner un nouvelle droite à Free : « Le ministre du Redressement productif et la ministre chargé des télécommunications invitent les opérateurs, en particulier Free, qui pour l’heure est le seul opérateur à n’avoir pas répondu à l’appel au patriotisme économique lancé par Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin à l’égard d’Alcatel Lucent, à contribuer pleinement à la création de richesses en France ».

Cette réaction très virulente du gouvernement intervient quelques heures après celle de l’UFC Que Choisir qualifiant les annonces de couverture 4G de Free « bizarres ».

Sur le papier, le résultat est à la hauteur des attentes. Free mobile propose bien la meilleure offre 4G du marché. Mais dans les faits, il est encore trop tôt pour savoir si la qualité du service sera cette fois au rendez-vous », explique Cyril Brosset, de l’association.

Et de poursuivre : « au-delà de l’offre elle-même, reste une inconnue de taille : la qualité du réseau. À en croire Free, 700 antennes lui permettraient d’ores et déjà de couvrir 1 000 communes en 4G, soit plus qu’Orange avec ses quelque 3 400 antennes ! Bizarre… »

source : http://www.zdnet.fr/actualites/4g-de-free-le-gouvernement-juge-l-offre-douteuse-et-le-pari-risque-39796073.htm