Piratage Target : 70 millions de clients affectés par le hack de Noël

L’un des plus gros distributeurs américains a été victime, pendant les périodes des fêtes, d’une attaque informatique qui aurait touché près de 70 millions de clients, dont les données personnelles auraient été subtilisées. Un coup dur portée à la confiance envers les acteurs du e-commerce.

Contrairement aux chiffres avancés plus tôt (40 millions), ce sont finalement près de 70 millions de clients qui risquent d’avoir été affectés par le méga piratage informatique dont le groupe américain de grande distribution Target Corporation a été victime, pendant les périodes de fin d’année, du 27 novembre au 25 décembre derniers.

Coordonnées bancaires mais aussi noms, adresses électroniques et postales ainsi que numéros de clients… Toutes ces données personnelles des clients sont suspectées d’avoir été prises pour cible, selon une expertise scientifique, et non les seules coordonnées de carte de paiement comme le groupe l’avait annoncé précédemment.

Dans un communiqué de presse publié vendredi, signé par Gregg Steinhafel, directeur général du groupe, le troisième distributeur des États-Unis s’est excusé platement auprès de sa clientèle : « Je sais que c’est frustrant pour nos visiteurs d’apprendre que ces informations ont été volées et nous sommes vraiment désolés qu’ils aient à supporter cela. » Les données ainsi récoltées pourraient servir à une prochaine campagne massive d’emails « phishing », ciblant les clients-victimes.

La chute de confiance

En conséquence de cette attaque informatique et du coup asséné à l’image du e-commerce, le groupe a déjà prévu une baisse de ses ventes d’environ 2,5 % ainsi qu’une chute de à,5 % à la Bourse de New York. En effet, un attaque d’une telle ampleur pourrait freiner un grand nombre d’achats en ligne, les clients perdant confiance dans les systèmes de paiement en ligne. Malgré les mesures de sécurité prises par de nombreux sites, les internautes pourraient s’inquiéter de plus en plus pour leurs données personnelles.

Ce piratage informatique souligne les défis toujours plus nombreux auxquels ont à faire face les commerçants en ligne. En effet, ces marchands numériques agrègent un très grand nombre de données personnelles de leurs clients, et deviennent ainsi la cible privilégiée de cybercriminels. Dans une interview à CNBC, le PDG du groupe a reconnu qu’ils étaient pleinement responsables et comptaient apporter des « changements importants », à l’avenir.

Source : http://www.linformaticien.com/actualites/id/31647/piratage-target-70-millions-de-clients-affectes-par-le-hack-de-noel.aspx